Accueil > Activités culturelles > Galerie d'expositions > De l'eau pour la Macérienne (1894-1909)

Activités culturelles

De l'eau pour la Macérienne (1894-1909)

45J_140

45J - 55 vues

Gustave Adolphe Clément (1855-1928) installe une usine de fabrication de pièces pour cycles en 1894 à Mézières. L’envergure de son projet nécessite une énergie hydraulique constante et une main d’œuvre compétente. Une chute d’eau disponible et la réputation des ouvriers métallurgistes ardennais orientent le choix de l’industriel vers les bords du canal Saint-Julien.

Opérationnel en 1897, le complexe s’étend d’année en année sans pour autant négliger l’esthétisme de son architecture. Au milieu du square Mialaret, le chevalier Bayard observe depuis son socle l’aménagement du canal de fuite des turbines.

La croissance de son activité décuple ses besoins énergétiques et oblige l’entreprise à utiliser la force motrice de la Meuse. D’importants travaux s’engagent alors, modifiant ainsi considérablement le paysage urbain macérien. La centrale Mazarin et ses canaux de dérivation s’élèvent sur les ruines des moulins Pommery et des remparts de la citadelle.

Des prises de vue régulières commandées à sa demande permettent à Gustave Adolphe Clément de suivre l’évolution des travaux. Extraits des albums de photographies du fonds des établissements Clément-Bayard (45 J), ces clichés vous sont présentés par ordre chronologique.


Espace personnel

Archives départementales des Ardennes - Mentions légales - Crédits